26 juillet 2020 Par Aximensa 0

Les enjeux de la digitalisation au Bénin : cas de www.eresultats.bj.

Les examens de fin d’année sont un mécanisme mis en place dans le système éducatif du Bénin comme partout ailleurs. Ils permettent de jauger les apprenants afin de leur permerttre de passer en classe supérieur ou d’obtenir leur diplôme. Du primaire au supérieur en passant par le secondaire, les élèves et étudiants sont appellés à prouver leurs savoirs. Cette année, plus de 450 milles élèves ont participés aux différents examens qui s’organisent chaque année au primaire et au secondaire.

La particularité cette année vient du fait que les résultats; contrairements aux années précedentes seront proclamés et consultés en ligne. Ceci est valable pour les élèves au CEP, au BEPC ou au BAC. Avec une petite somme ils pourront consulter leurs résultats de façon électronique sans se déplacer. Avant de pouvoir mesurer l’impact de cette innovation sur la vie socio-économique en République du Bénin, il convient d’essayer de passer en revue comment cette proclamation se faisait.

Les coûts que tous celà engendrait seront brièvement revus. Cela permettra de mesurer la pertinence et les enjeux à long terme de la dématérialisation du processus.

Un ordinateur portable

La proclamation des résultats d’examens: Comment les choses se passaient?

Chaque année, arrivé à la fin de la correction des examens; les agents des ministères chargés de l’éducation se mettent au travail pour la distribution et la proclamation. Ceux-ci doivent les envoyer dans les centres dediés à cette fin. Tout ceci engendre un coût lié à l’impression et au papier d’une part et d’autre part génère des dépenses liés au transport des documents dans les différents centre de proclamation. Les élèves soit vont écouter la radio pour avoir les resultats, soit se déplacer avec le coût de transport qu’il faut payer. Le tout avec les risques d’accident qui les accompagne.

Dans ces moments qui courent, nous n’allons pas oublier le COVID-19; la bête noire qui secoue le monde entier et nécessite le respect des mesures barrières. Si on estime que chaque année, la proclamation des résultats aux différents examens génèrent 100 millions de Franc de dépenses aussi bien publiques que privées, la proclamation de ces m̂emes résultats par voie électronique ne génère presque aucune dépense à l’Etat. L’enjeu est de taille dans ce cas.

Les candidats quant à eux devront ensemble payer dans les caisses de l’Etat moins de 43 millions pour la moyenne faites. Le gain économique est important. De 100 millions de Franc pour la proclamation du CEP, BEPC et du BAC par exemple, nous arriverons en moyenne à 43 millions de Franc pour aussi bien les parents qu’a l’Etat.

Que pouvons nous déduire ?

Le fait important qui se dégage de ce changement est évident: Le moment de proclamation et d’affichage des résultats qui est habituellement une source de dépense est désormais une source de recette pour l’Etat. Au plan social, les risques de dérapage et d’accidents liés à cet évènement s’annulent. Le risque sanitaire qui en découlerait est ainsi bien maîtrisé en ces temps de COVID-19. C’est en fait une pierre deux coups qui est réalisée. L’enjeux d’efficacité est vite atteint.

Avec cet exemple concret, vous pouvez déja vous même mesurer l’impact de la dématérialisation au Bénin si il arrive à se généraliser à tous les secteurs d’activité de notre pays.

Cette année vous l’aurez constaté: le depôt de dossiers, la consultation de fiches de paie, la création d’entreprises, l’obtention de l’IFU et de nombreux services administratifs ont été progressivement dématérialisés. Plus de 450 milles élèves appelés à se connecter en ligne pour consulter leurs résultats. Il sera même possible d’obtenir son attestation de succès directement sut la plateforme eresultat.bj. Tout ceci est un appel à peine voilé qu’il y a un changement qui prend doucement forme et que chaque agent économique doit se préparer en conséquence.

Quelle leçon pouvons-nous tirer?

Le numérique est déjà à coté de nous prêt à frapper à nos porte. C’est à nous de nous préparer à l’utiliser à notre avantage plutôt que subir le changement. Si beaucoup de personnes peuvent obtenir tous leurs actes administratifs en ligne sans se poser trop de question, bientôt, ils se demanderont aussi comment vont-ils faire leurs achats de bien et services en se posant moins de question.

Tout est fin prêt actuellement pour le décollage du commerce électronique au Bénin. L’avantage technologique est déja en faveur de tous. Les moyens financiers pour se lancer dans la vente en ligne sont de nos jours accessibles même à un particulier. Et l’objectif en technologie dans les temps qui courent n’est plus d’etre meilleur, mais d’être premier. Croyez moi, il a des réseaux sociaux meilleurs que Facebook pour socialiser, mais ce reseau social reste le premier dans son domaine.

A ceux qui répondre à l’enjeu pour devenir e-commerçants et qui désirent créer leur magasin sur aximensa.com, c’est le moment de le faire; dans ce mois de juillet. A partir de Août, la création de magasin en ligne sur aximensa.com deviendra payant. Toutefois, la publication des produits par le biais des administrateurs du site reste gratuit.

Le mois prochain, nous allons repondre aux questions courantes des vendeurs et des clients de la plateforme à travers la publication de différents articles dans le groupe et sur le blog du site.

Cliquez sur le lien suivant pour devenir e-commerçant sur 👉 aximensa.com
✅Il est fortement recommandé, sinon obligatoire de bien lire le contrat de vente présent sur la page du lien au bas du formulaire d’inscription avant de vous enregistrer en tant que propriétaire de magasin.
Bienvenu parmi nous.

close
Les données fournies sont gardées de façon confidentielle. Lire notre politique de confidentialité.